La rue Sainte-Catherine!

On conserve tout. Tout le monde conserve tout. Du clou rouillé encore utilisable (mon père serait content!) au vieux vélo tout croche. Évidemment, on conserve même les taxis, mais ça, vous le savez déjà. C’est la même logique avec les mobylettes, le moyen de transport favori des Bobolais, il y en a partout! De vieux modèles, ou de très vieux modèles, et pour les plus chanceux quelques mobylettes neuves « made in china ». Au feu rouge, ils sont parfois une dizaine de large à jouer du coude sur une rue trop étroite. Lorsque la lumière devient verte, c’est un free-for-all!

Et c’est la loi du plus gros qui domine. Le taxi a raison de la moto, la moto à raison de la mobylette. Et ainsi de suite jusqu’au piéton. Parfois, une mobylette avec un « gros » klaxon peut avoir raison de la moto, mais c’est rare! Et le piéton? Lui, il reste poli et laisse passer tout le monde. Pauvre piéton, il est vraiment en bas dans l’échelle sociale.

Et sur la rue que j’habite, il y a un air de déjà vu. On dirait que j’habite sur la rue Sainte-Catherine! Y’a de l’activité jour et nuit. Y’a bien un break entre-deux, mais l’appel à la prière provenant d’une mosquée voisine et le p’tit christ d’oiseau qui a installé son nid non loin de la fenêtre de la chambre à coucher nous rappelle qu’à 3, 4 heures du matin …il fait encore nuit. Mais ça, c’est une autre histoire.

Beaucoup d’activités sur notre rue disais-je. Tenez, par exemple, à la gauche de notre maison il y a Karim qui répare les vélos, puis tout à côté il y a Sita et Odette qui possèdent un p’tit maquis, genre de casse-croûte façon burkinabé, puis c’est monsieur le soudeur avec sa famille, son voisin immédiat c’est le couturier, la porte d’après c’est le dépanneur et ainsi de suite. Je vous épargne le côté droit de la maison, mais c’est la même chose! Et en soirée, devant chacun de ces commerces, une autre rangée de vendeurs itinérants s’installe. L’un vend des arachides, l’autre des lampes de poches et autres gogosses à batterie, d’autres se perfectionnent dans la restauration rapide en improvisant un petit réchaud sur lequel mijote une soupe… Le soir, en l’absence du soleil, la ville respire enfin.

Pourquoi j’vous dis tout ça? Ce qu’il faut savoir c’est que lorsque nous quittons ou arrivons à notre maison il faut absolument dire bonjour à tout le monde. Sans faute. J’vous expliquerai en détail une autre fois, mais, rapidement, le principe de famille, de voisinage est comme le premier filet de sécurité. Sécurité au sens large. Étant donné que l’état ne peut subvenir à tous, il faut s’entraider. Se saluer c’est comme se dire que tout va bien et qu’on veille au grain, qu’on est en santé et que la famille se porte bien. S’il y un problème, il faut le dire et y’aura toujours quelqu’un pour vous venir en aide.

J’imagine que dans un Québec pas si lointain ce n’était pas si différent.

Pour le reste, bien franchement rien de spécial. Depuis que nous sommes arrivés, on s’installe dans notre nouvelle demeure. Jusqu’à présent, on achète beaucoup de produits chez « Burkina pas cher ». Sorte de Dolorama burkinabé. Comment décrire la qualité des produits offerts? En mot simple, ce qui ne passe pas le seuil de qualité chez Dolorama est expédié ici.

Et la question que tout le mode se pose!? Le climat est comment? Chaud? Oui, évidemment. Au milieu de l’après-midi, vous pouvez imaginer une journée de canicule au centre-ville de Montréal et c’est à peu près comme ça. Est-ce tolérable? Franchement, il le faut bien. On doit absolument s’acclimater, puisque c’est l’hiver ici… La saison chaude débutera en mars prochain pour prendre fin en mai avec l’arrivée de la saison des pluies.

À suivre!

Benoit D

Publicités

4 réflexions au sujet de « La rue Sainte-Catherine! »

  1. Ping : First week in Bobo | Une kiwi-ette au Burkina Faso

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s