Avalanche

Manang, NépalJe suis très touché par les pertes humaines occasionnées par l’avalanche au Népal. À Manang (lieu de la photo), non loin de l’endroit de l’avalanche, j’ai aussi expérimenté une chute de neige inattendue, sauf qu’au lieu de tomber 1 mètre en quelques heures, il était tombé 30 centimètres de neige en une nuit… ce qui a fait la différence entre une situation dangereuse et un paysage surréel.

J’ai néanmoins vue/vécue une avalanche au Pakistan, mais j’étais de l’autre côté d’un immense glacier.

La force d’une avalanche est brutale, on l’entend comme un coup de tonnerre qui s’éternise, on la ressent, car tout vibre sous nos pieds, aussi on ne peut s’empêcher de regarder, car on est complètement dominé par l’événement …et on comprend qu’une randonnée en haute montagne est une aventure qui comporte son lot de risque. Mais le risque équivaut grandement l’exaltation que procure le défi.

Au centre de la photo suivante, vous pouvez voir une coulée de neige, c’est l’endroit où j’ai observé l’avalanche. Attention le dénivelé, entre le sommet et la base du glacier, doit faire minimum deux kilomètres…

Sans titre-Numérisation-04

Publicités